skip to content
Expand ALL

Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question

  • Comment se déroulent les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques ?
    • La philosophie et le cérémonial qui entoure les Jeux Olympiques les distingue de tout autre manifestation sportive internationale. Les cérémonies d’ouverture et de clôture invitent, à travers la musique, les chants, la danse et les feux d'artifice, à découvrir la culture du pays dans lequel se déroulent les Jeux.

      Au-delà de tous ces fastes, des rituels très précis se déroulent lors de ces cérémonies. C'est avec les Jeux de 1920 à Anvers que l'essentiel de ce protocole se met en place. Il s'étoffe au fur et à mesure de l’évolution des Jeux.

      Aujourd'hui, la règle 55 de la Charte olympique évoque  une partie du protocole qui doit être observé lors de la cérémonie ainsi que le discours d’ouverture prononcé par le chef d'État du pays hôte. Les autres faits marquants de la cérémonie sont :

      • L’entrée du chef d’État du pays hôte
      • L'interprétation de l'hymne national du pays hôte
      • Le défilé des participants
      • Le lâcher symbolique de colombes
      • L’ouverture des Jeux par le chef d’État du pays hôte
      • L'interprétation de l'hymne olympique, avec l'entrée et le lever du drapeau olympique
      • La prestation du serment olympique par un athlète
      • La prestation du serment olympique par un officiel
      • La prestation du serment olympique par un entraîneur
      • La dernière étape du relais de la flamme olympique et l'allumage de la vasque olympique
      • Le programme artistique

      En savoir plus :

      Notez cette réponse :


  • Pourquoi un athlète prête-t-il serment aux Jeux Olympiques ?
    • Lorsqu'un athlète prononce le serment olympique lors de la Cérémonie d'ouverture, il s'engage, au nom de tous les autres concurrents, à respecter les règles et à participer aux compétitions dans un esprit de sportivité.

      La prestation du serment olympique par un athlète fait partie du protocole de la cérémonie d'ouverture depuis les Jeux de 1920 à Anvers. Son texte, écrit par Pierre de Coubertin, a été modifié à partir des Jeux de 2000 à Sydney. Il inclut désormais une phrase confirmant la volonté de l'athlète de ne pas recourir au dopage.

      En savoir plus:

      Notez cette réponse :


  • Qu'est-ce que le serment olympique ?
    • Prononcé pour la première fois aux Jeux Olympiques d’Anvers en 1920 par Victor Boin, un escrimeur belge, le serment olympique fait partie du protocole de la cérémonie d'ouverture. Il est prononcé par un athlète du pays hôte, au nom de tous les athlètes.

      Ce serment est similaire à celui que prononçaient les athlètes olympiques de l'Antiquité – à la seule différence que les athlètes prêtent aujourd'hui serment sur le drapeau olympique et non sur les entrailles d'un animal sacrifié.

      Le serment olympique des Jeux de l'ère moderne a été rédigé par Pierre de Coubertin. Il a été modifié au fil du temps afin de refléter la nature changeante de la compétition sportive.

      Le serment actuel, qui mentionne le dopage et les drogues, a été introduit dans la Charte olympique en décembre 1999 et a été prononcé pour la première fois lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 2000 à Sydney : "Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux Olympiques en respectant et en suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit de sportivité, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes".

      Il faut attendre 1972 pour qu'un juge ou un officiel prête également serment lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux et 2012 aux Jeux de Londres pour qu'un entraîneur le fasse.

      En savoir plus:

      Notez cette réponse :


  • Quand le serment olympique est-il prononcé pour la première fois par un athlète ?
    • Le serment des athlètes est prononcé pour la première fois par l'escrimeur belge Victor Boin aux Jeux à Anvers en 1920.

      Il était formulé en ces termes: "Nous jurons de prendre part aux Jeux Olympiques en compétiteurs loyaux, d'observer scrupuleusement les règlements et de faire preuve d'un esprit chevaleresque pour l'honneur de nos pays et pour la gloire du Sport".

      La formule a évolué depuis, et aujourd'hui on l'entend comme suit: "Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux Olympiques en respectant et en suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit de sportivité, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes".

      Il faut attendre 1972 pour qu'un juge ou un officiel prête également serment lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux et 2012 aux Jeux de Londres pour qu'un entraîneur le fasse.

      En savoir plus:

      Notez cette réponse :



Documents Olympiques

Visitez la section documents sur Olympic.org pour trouver la liste de tous les documents publiés sur ce site.Cette section contient les principaux rapports, études, publications et informations sur le Mouvement olympique.

Voir les documents

Etudes olympiques

Le Centre d’Etudes Olympiques du CIO est la source mondiale de référence pour la connaissance olympique. Faisant partie intégrante du CIO, nous bénéficions d’une position idéale pour fournir les informations les plus exactes, pertinentes et actualisées sur l’Olympisme.

En savoir plus